Comparatif des chaussures de CrossFit en 2018

Les chaussures de CrossFit sont des éléments essentiels pour la réussite de vos séances de CrossFit surtout lors des WOD (Workout Of the DAY). Pour comparer des chaussures CrossFit, il existe quelques éléments comparatifs qui permettent de faire plus facilement le choix de la meilleure chaussure possible.

Qu’est qu’une chaussure de CrossFit

Une chaussure de CrossFit est une pièce de l’équipement spécialement conçu pour protéger et apporter le meilleur confort possible des pieds lors de la séance. Le CrossFit étant une activité pluridisciplinaire, il est question de rechercher une chaussure solide et stable, respectant des critères simples.

Nous pouvons ainsi citez le modèle, généralement on en a deux :

● Le modèle minimaliste et les modèles hybrides.

● Les semelles, en effet leur épaisseur et leurs flexibilités en font un critère important.

Il y a aussi, les techniques de maintien du pied, l’épaisseur du drop (entre 6 et 9 mm) ainsi que les toe box et la solidité.

La Nike Metcon 4

C’est une chaussure de CrossFit hybride et spécialement conçu pour tout type d’exercices de renforcement musculaire et de fitness. Elle est très souple et stable, car dotée de la technologie Flywire lui permettent un maintien et une totale liberté de mouvement ainsi que d’une semelle très flexible à l’avant du pied afin de permettre un bon amorti.

Cette chaussure nike possède une toe box de qualité et donc garantie un confort peu commun aux chaussures de son modèle, le renforcement et l’amélioration du mesh apporte une meilleure solidité doublée d’une grande résistance ainsi d’une légèreté particulière gage d’une bonne fiabilité.

La Reebok Nano 8.0

Elle est également une chaussure de CrossFit de bonne qualité. Elle a une semelle intermédiaire souple et flexible idéale pour les exercices de CrossFit surtout qu’elle concourt à lui apporter un confort particulier. À l’avant de la chaussure, une rainure de flexion vous confère une aisance particulière lors des mouvements complexes et difficiles.

Un caoutchouc anti-abrasion ainsi qu’un renfort stratégique idéalement bien placé augmentent significativement sa résistance ainsi que sa durabilité. Une tige nanoWeave lui assure un excellent maintien au pied afin d’optimiser vos performances et alléger la chaussure. Sa forme lui permet d’aérer vos pieds sans l’empêcher de bien respirer.

Under Armour UA Limitless TR 3.0

Grâce à une semelle intermédiaire, bien ferme dernière et souple à l’avant, la liberté de mouvement a été privilégiée à l’amorti des chocs. Cette chaussure de CrossFit offre une flexibilité et un maintien grâce à une empeigne en forme de coque renforcée d’un mesh très légère. Un espace flottant situé au-dessus de l’arche du pied vous permet de conserver des gestes naturels. Le talon externe de la chaussure est renforcé et des rainures au niveau de la semelle extérieure lui confèrent une adhérence optimale aux différentes surfaces. Cette chaussure est durable et peut supporter des frottements et abrasions lors des CrossFits.

La Reebok Cross fit Nano 6.0

C’est une chaussure de CrossFit est fabriqué en kevlar. Cependant, elle a été conçue de manière à donner de la solidité à la chaussure sans pour autant causer le moindre gène dans les mouvements surtout au niveau des toe box.

Elle est assez légère, garde une très bonne adhérence et plus de grip au sol ou lorsque vous grimpez le long d’une corde. Elle a en plus une semelle ergonomique permettant une stabilité et une absorption de choc doublé d’un drop de 4 mm. Cette chaussure peut résister à une course et des séances de fitness.

Quelques astuces pour bien choisir votre chaussure de CrossFit

Vos pieds ont besoin de confort, de protection et de stabilité, la chaussure doit en être un subtil mélange. Il faut donc vérifier des critères comme :

● Le drop, c’est l’écart de hauteur entre le talon et l’avant du pied. Il doit mesurer entre 6 et 9 mm pour participer à la stabilité de la chaussure.

● La semelle doit avoir une bonne épaisseur, être souple et flexible, mais rigide au niveau du talon.

● La toe box ou boite à orteil protège les orteils lors de l’effort, l’idéal est qu’elle soit évasée pour être agréable à porter.

● Le poids est très important pour ne pas ralentir vos mouvements et accentuer la fatigue pour ce faire, la chaussure ne doit pas dépasser les 250 g.

● Le maintien, essentiel pour l’utilisateur, certaines marques ont développé des modèles avec renfort latéral pour optimiser la stabilité du pied.

● La solidité, elle dépend de la matière dans laquelle elles sont faites, une protection sur les côtés les rende plus durables.